Le piégeage n’est pas cruel

Les règlements qui régissent le piégeage garantissent les plus hautes normes de bien-être animal

Le piégeage est strictement réglementé au Canada et aux États-Unis pour assurer qu’il est pratiqué de manière durable et sans cruauté. À cette fin, les départements et ministères concernés par la faune, au plan fédéral, provincial et territorial, contrôlent strictement pour chaque espèce le type de piège qui doit être utilisé, la fréquence à laquelle on doit contrôler les pièges (chaque 24 heures) ainsi que les saisons de piégeage de chacune. Les saisons de piégeage sont généralement prévues pour l’automne et l’hiver quand le pelage des animaux est à son plus beau (afin d’assurer des prises de qualité et éviter le gaspillage) et que la portée de l’année est déjà autonome.

L’Amérique du Nord est le leader mondial  dans la recherche et le développement de systèmes de piégeage sans cruauté. Le bien-être des animaux dans l’industrie de la fourrure sauvage nord-américaine est assuré par le biais de l’Accord international sur les normes de piégeage sans cruauté, (AIHTS), ISOBest Management Practices et divers autres règlements fédéraux, provinciaux et territoriaux qui assurent que les pièges et les techniques de piégeage sont certifiés conformes aux normes rigoureuses et scientifiquement  établies du piégeage sans cruauté. 

* Pour en apprendre d'avantage sur les réglementations au Canada

* Pour en apprendre d'avantage sur les réglementations aux États-Unis


RECHERCHE ET DÉVELOPEMENT SUR LE PIÈGEAGE

Plus de $58 millions de dollars ont été investis par les gouvernements américain et canadien et par la Fédération internationale de la fourrure (IFF) au cours des vingt dernières années pour appuyer la recherche sur le piégeage réalisée principalement par l’Institut Canadien de la Fourrure (FIC) et par l’Association of Fish & Wildlife Agencies (AFWA).


ACCORD SUR LES NORMES INTERNATIONALES DE PIÉGEAGE SANS CRUAUTÉ  (ANIPSC)

L’ANIPSC, programme de recherche nord-américain d’avant-garde,  a jeté les bases scientifiques de l’Accord international sur les normes de piégeage sans cruauté (AIHTS), signé en 1997 par l’Union Européenne et les principaux pays producteurs de fourrures sauvages (le Canada et la Russie.) Les États-Unis ont signé un accord similaire sur les meilleures pratiques de gestion (Best Management Practices.)